Expositions



Paris, Salon des indépendants 1999, 2000, 2001, 2002

Extrait de "Promenade autour de l'art contemporain " de Jean Monneret : "Michel Duplaix a d'abord goûté à l'art dramatique aux côtés de Jean Marais, Raymond Gérôme, Jean  Anouilh et plein d'autres pendant de longues années... Il en garde la faculté de vibrer intensément. La sculpture trouve grâce à ses yeux car elle offre une matière figurative, un "corps" à ses émotions. Elle est un moyen de " toucher à l'art ". Michel Duplaix se concentre sur la composition de l'espace : ses oeuvres "doivent avoir de la présence". Qu'importe si la "gestation" est douloureuse, seul subsiste le bonheur éprouvé dans l'ailleurs. "L'art, sous quelque forme que ce soit - c'est s'absenter un long moment. Cette absence-là est divine".

Paris, Salon des Artistes Français 1999, 2001, 2002, 2003, 2004, 2005.

Paris, Galerie Thuillier avril 2003.

Extrait de la sélection de Lionel Rocheman: "Michel Duplaix, le bronze et l'expression "... "Les artistes n'aiment pas toujours qu'on leur rappelle leurs changements de direction. Chez Duplaix la bifurcation semble née d'une forte nécessité intérieure. La scène, (qu'il a pratiquée pendant de nombreuses années) ne laisse de traces que dans les mémoires. La sculpture, à coups de fer à souder, est nettement plus durable, et si la postérité s'en mêle, on ne sait pas ce que deviendra l'objet sorti à jamais de vos mains et de votre imagination. Voilà pourquoi... to be "Or not to be" et l'expression de sa gravité sont là qui vous regardent et vous attendent."

Cons-la -Granville (près Longwy), été 2004 : " Bestiaire fabuleux".

Extrait du catalogue "Bestiaire fabuleux" du site historique de Cons-la-Granville:
(cinq sculpteurs de juin à Octobre 2004)
Michel Duplaix aime à détourner le jeu fameux "Que seriez-vous si vous étiez ? "
Un  animal ?... sculpté par Barye.
Une chanson ?... "tiens, voilà du Rodin, voilà du Rodin..."
Un Livre ?... un traité de sculpture minéralogique...
Une femme ?...deux ou rien: Camille Claudel et Germaine Richier !
Un minéral ?...une pyrite de fer.
Une eau ?...ferrugineuse !
Un outil ?...un fer à souder!
Un sculpteur ?... Monsieur Roribouclauza! (Rodin, Richier, Bourdelle, Claudel, Zadkine)
Un religieux ?... un bonze qui ne manque pas d' "r"...
Un proverbe ?... "ce qui est fait n'est plus à fer !"

Extrait du "Républicain Lorrain" (18.06.2004).... "au château de Cons-la-Granville, en présence de M. Edouard Jaque, député-maire, et -M. Jean de Lambertye les visiteurs ont pu découvrir le Bestiaire fabuleux ... promenade ouverte, à La Thébaïde, par le grand "Oiseau bleu" et son gracieux envol, première des huit sculptures de Michel Duplaix, sociétaire des Artistes Français."

Sainte-Alauzie (Lot), août 2004.

Extrait de la "Dépêche du midi" : ...A marquer au fer rouge ou d'une pierre du Quercy blanc... ou de quelques mots après ceux écrits par le député et le conseiller général sur le livre d'or, les créations des sculpteurs Michel Duplaix et Philippe Gigot."

Paris, Salon des Artistes du XIVe arrondissement, 2004, 2005.

Nemours, 9e Salon annuel des Arts plastiques, mars 2005.

Présidé par M. Jorge Semprun, écrivain et ancien ministre de la culture en Espagne et M. Gilles Billault.

Montcuq -en-Quercy, octobre 2005.

Dans le cadre de la manifestation "Lire en fête" à la médiathèque.

Extrait du "Petit journal du Lot"  (12.10.2005)
"... Réparties dans tout l'espacede la médiathèque, des sculptures  de  Michel Duplaix, présent toute la semaine au côté des ses oeuvres pour aller à la rencontre des scolaires de CE1, CE2, CM1 et CM2. Sculptures en fer ou en os. Leurs formes sont inquiétantes, drôlatiques, toujours propres à générer des questions parfois sans réponses, et quand il y en a, elle puise dans la simplicité et l'observation. Chez Duplaix pas de message, pas de prise de tête, pas le jargon faussement intellectuel de certaines galeries qui se veulent chics et chocs. Du reste, les enfants ne s'y sont pas trompés. Tout au long de la semaine, ils ont regardé, ils ont fait des commentaires et posé des questions à l'artiste qui s'est transformé en pédagogue et révélateur des secrets de la nature et de l'homme observateur et créatif à partir de celle-ci. ..."

Du 1er juillet au 30 septembre 2006

Sous l'égide de la Ville de Moissac (82), participation à la grande exposition de 15 sculpteurs - dans la ville et à l'atelier Sculptfer organisée par l'Association « Rue des Arts ».

Du 17 juillet au 10 septembre 2006

Exposition Fertival à Rignac (près de Rodez-12)) en son Espace Culturel.

Du 6 au 13 août 2006

Exposition à Sainte Alauzie (près de Cahors-46).
Le Journal du Lot (6 août) :
« Michel Duplaix travaille le bronze, le fer, et la pierre de Crayssac pour notamment créer ses « Fossiles imaginaires » qu'il fabrique avec énormément de réalisme et d'imagination auxquels vient s'ajouter une grande dose d humour.... »
La Dépêche du Midi (1er août) : « Lors de la 1re édition en 2004, Michel Duplaix et Philippe Gigot, sculpteurs talentueux, avaient alors ravi les visiteurs. Tous deux reviennent avec Sylvain Herbelot, Bruno Joseph, et Micou Rozies... »
La Dépêche du Midi ( 19 août) :
«... Michel Duplaix qui, après une carrière de comédien se consacre à la sculpture, sa passion d'enfance, présente ici ses fossiles imaginaires. Il nous donne déjà rendez-vous avec ses fossiles et d'autres créations, l'été prochain à l'Hôtel de ville de Montcuq du 5 au 13 août 2007 ».
Les Fossiles de l'Imaginaire. par R. Sautarel. professeur :
« L'aventure a peut-être commencé dans ce quartier parisien du Jardin des Plantes où Michel Duplaix a passé une partie de son enfance, à deux pas du Muséum d'Histoire Naturelle et de ses galeries de paléontologie et de géologie...
On se plait à croire que c'est là, dans l'enfouissement de ces années lointaines, que se situe le foyer de l'impulsion créatrice qui, après une cheminante maturation, aboutira à cette éclosion de Fossiles de l'Imaginaire. La démarche artistique de M. Duplaix conjugue les bonnes fortunes du hasard et les techniques savantes d'un art maîtrisé...
Il façonne au gré de son inspiration. Quand la figure du métal a atteint les contours de sa vision, il l'unit à une plaque de calcaire, il l'y enchâsse, la sertit, l'incruste comme le temps et les énormes pressions terrestres ont incrusté les fossiles du permien ou du jurassique dans les couches géologiques.
Ainsi vient au jour ce bestiaire de fossiles rêvés : gueule béante ouverte sur un cri silencieux ou bâillement d'une voracité inassouvie, comme ce « Coléoptère Indéterminé » ou ce « Grand Agnathe » ; détalement immobile de ce « Batracien Incertain » figé dans sa gangue de roche; attitude interloquée de cette « Poule Préhistorique » médusée par sa minéralisation foudroyante; ou intérêt incongru de cette « Tête Fossilisée d'Onagre » pour une « Graine d'Angiosperme »! (L'humour n'est jamais loin et resurgit au détour d'un titre...)
Cette œuvre possède l'universalité d'un langage protéiforme et associe le spectateur à la catharsis de la création... »

Du 14 au 24 septembre 2006 :

Exposition collective à la Mairie du 14 ème arrondissement de Paris.

Du 9 au 19 Novembre 2006 : Exposition Art en capital

Exposition au Grand Palais sous l'égide du ministre de la culture et dans le cadre de l'inauguration de ce lieu par les 4 grands salons historiques de la Ville de Paris, Salon des Artistes Français, Salon.des Indépendants, Salon Dessin et Peinture Comparaisons.

Du 10 au 18 mars 2007

21e salon de Margency (Montmorency).

Du 1er au 29 avril 2007

Salon de Viroflay.

Du 5 au 29 juin 2007

Exposition « fondeurs et sculpteurs » (fonderie Thinot et Godart) à la maison des arts de Chatillon.

Du 5 au 19 août 2007

Exposition « autour de la pierre et du fer » avec le photographe Christian Penchenat, à la mairie de Montcuq (Lot).

Septembre 2007

Salon de la mairie du XIVe, Paris.

Du 22 novembre au 2 décembre 2007

Participation à Art en capital, au Grand palais (salon des artistes français).

2008

3e édition SCULPTURE de Sainte Alauzie (Cahors).
La dépêche du Midi (Jacques Vanderplank):
Michel Duplaix, fidèle à cette biennale estivale persévère, forge l'irrévérence et force le respect avec e,ntr'autres son "colwn complètement marteau".
Le journal du Lot (Bernadette Labattut):
Ses oeuvres en fer ou en bronze sont très variées, humoristiques comme "la petite bête qui monte" ou montrent une grande sensibilité et une conscience de notre monde cruel comme les "Sentiers de la gloire" et "Humanités".

Du 22 au 30 novembre 2008

Exposition Art en capital, au Grand palais (salon des artistes français).

Du 3 au 9 novembre 2009

Exposition Art en capital, au Grand palais (salon des artistes français).

L'UNIVERS DES ARTS, juillet-août 2010






Du 1er au 8 août 2010 : 4e édition Sculpture de Sainte Alauzie (Lot)


La Dépêche du Midi : « Sculpture en toute poésie. La 4e exposition du groupe SCULPTURE EN SAINTE ALAUZIE fut accompagnée d'animations. Celle du 8 fut une lecture de textes abordant le thème de l'arbre. Michel Duplaix, l'auteur, et ses partenaires participèrent avec brio ».


Du 9 au 22 août 2010: exposition « Aventures visuelles » à la mairie de Montcuq (Lot) avec Christian Penchenat, photographe


La Dépêche du Midi : (Liliane Haussy) : « Chez Michel Duplaix, l'humour caustique, la drôlerie grinçante et décalée, côtoient le dramatique et le sévère. Ses compositions et ses mises en scène poussent le visiteur à rentrer dans son jeu et à laisser libre cours à son imagination.

Une sculpture toute en courbes et en mouvements qui interpelle le spectateur, tour à tour amusé ou vaguement inquiet devant la main qui tire les ficelles de L'HUMANITÉ ou au pied de la croix trônant en haut du grand escalier et intitulée  SOUFFRANCE MIROIR DU MONDE »


Le Journal de Montcuq ( Marie-Madeleine Fargal) : « LE CRI ne quittera pas Montcuq : LE CRI, inspiré du tableau de Munch, revu et corrigé par Michel Duplaix, sera Montcuquois. On ne semble pas pouvoir échapper au cri de la nature, à moins de se boucher les oreilles, ce que fait le personnage central, très bien perçu par Michel Duplaix »


Du 6 au 24 septembre 2010

46e Salon d'Arts Plastiques de Chatillon


Du 23 au 28 novembre 2010

46e Exposition Art en capital au Grand Palais


1er week-end d'août 2011

Salon « Évasion des arts contemporains » en Auxois (Dijon)

Du léger au très lourd comme cette ville semblant émerger d'une coquille Saint-Jacques ; du raide au déséquilibré tel cet homme au corps creux dansant dans le vide ; du réel au fantasmagorique; des formes réalistes flottant dans l'espace aux pesanteurs de ses bas-reliefs ; du grave au facétieux… les sculptures de Michel Duplaix, tantôt en fer, tantôt en bronze, emmènent le spectateur tour à tour vers les problèmes du monde, sérieux et angoissants ; ou au contraire vers une vision amusée proposée par celui qui, ayant pendant des années, considéré ce monde à travers les faux-semblants de la pellicule cinématographique, a acquis une philosophie et su prendre du recul.
Jeanine Rivais.

Du 2 au 16 octobre 2011

Salon d'Étampes


Du 5 au 23 octobre 2011

Salon de Chatillon


Du 22 au 27 novembre 2011

Art en Capital au Grand Palais


Août 2012

49e Exposition à la Tour de Montcuq (XIIe siècle))

Septembre 2012

Salon d'Étampes

Octobre 2012

48e salon de Chatillon

Juillet, août 2013

Galerie Roccaro, Montcuq (Lot)


Septembre 2013

40e salon du Berry, Val d'Or (Meillant, Saint-Amand-Montrond)


Octobre 2013

49e salon de Chatillon (92)


Octobre 2014

Juillet 2014 exposition à la galerie du Lion d'or à MONTCUQ

Article du no 174 (juin 2014) de la revue l'Univers des arts.

Du 1er au 27 juillet 2014

Galerie du Lion d'Or, Montcuq, Lot
Journal du Midi Sud Quercy ( Gisèle Garcia) :
« Le Lion d'or nous surprend toujours... Michel Duplaix, on le connait bien, il nous étonne toujours et une grande luminosité émane de ses grands tableaux peints recto-verso. Ses sculptures expressives telles celle de Camille Claudel écrasée par une mère abusive et totalitaire qui l'a fait interner de longues années. Les textes qu'il a écrits sur Camille sont tout simplement sublimes et méritent d'être lus et longuement médités... (Gisèle Garcia) »
La Vie Quercynoise (Daniel Quet):
«... Michel Duplaix rend hommage à la sculptrice Camille Claudel...sa mère l'a maintenue internée au sein de l'hôpital de Mondevergues où elle a vécu un calvaire jusqu'à son décès en 1943. La sculpture, à base d'argile puis coulée en bronze réalisée par Michel Duplaix à la perfection, montre bien la souffrance endurée par cette femme, avec le pied maternel sur sa tête, ce à côté d'une autre sculpture représentant l'allégorie du «  Destin » avec une main écrasant la tête d'un homme. Michel Duplaix a écrit des poèmes rendant hommage à Camille Claudel. A côté de ces têtes, Michel Duplaix expose plusieurs totems, tous en bois (ormeau, hêtre, chêne, noyer..) où il évoque la nature, les tribus indiennes, les origines de l'homme à travers «  Adam et Eve », « l'Homme », « la Pudeur »...le tout dans une atmosphère très colorée. Rendant hommage à son travail, sont exposées des photos d'oeuvres de M.Duplaix prises par son ami aujourd'hui disparu, Christian Penchenat, meilleur ouvrier de France.» (Daniel Quet)

Du 15 au 20 août 2014

La Factory 19, Montcuq, Lot
La Dépêche du Midi du 15 août:
«...Naissance d'un nouveau mouvement « l'Art'peuprisme»
Les différents artistes avec la participation de Michel Duplaix s'en sont donné à cœur joie en cultivant l'humour, la dérision et la liberté de pensée. Inventivité loufoque, imagination dans la provocation et le délire créatif.....Pierre Dac, Coluche, Desprosges auraient aimé ça... Les artistes : Marcel Bénais, RégisNajac, Denise Grisi, Jean-Luc Hugonenc, Maurice Erasme, Michel Pages, Pierre Petric.

Invité d'honneur au 50e salon de Chatillon (92)

Châtillon infos, septembre 2014
«Invité d'honneur Michel Duplaix : un expressionnisme audacieux, ferreux et tranchant par un artiste au cœur tendre.» (Régis Broustet)

Du 22 au 31 mai 2015

Salle Prévert, Châtillon (92)
Exposition petits formats (peinture)

Du 15 au 27 juin 2015

Carré d'art - Galerie 17, Cahors (Lot)
Exposition peinture et sculptures avec le peintre Bernadette Vialas

Du 12 au 21 juin 2015

Château de Saint Félix Lauragais (Haute Garonne)
4e rendez-vous d'Art Singulier

Du 1er au 15 août 2015

Factory 19, Montcuq en Quercy
Exposition internationale d'Art Marginal (peinture)

septembre 2015

Exposition 30 artistes à la Maison des Enfants, Châtillon (92)

Du 15 au 27 septembre 2015

42e Salon International du Val d'Or (Berry), peinture

Du 24 octobre au 2 novembre 2015

4e Biennale de sculpture de Montauban

Du 7 au 15 novembre 2015

Salon de peinture à la Folie Desmares, Châtillon (92)

Du 24 au 30 novembre 2015

Art et Capital au Grand Palais, Paris
(Société des Artistes Français, peinture)



Lettre de liaison des Artistes Français 2011


ART-LETTRE janvier-février 2012 Régis Broustet

Disponible en ligne.

Michel Duplaix

Un coup de métal

Cet homme ne laisse pas indifférent, tant par sa présence que par son verbe haut où son éloquence naturelle lui permet d’avancer la petite phrase inspirée qui donne de la couleur au moment le plus banal. Il faut dire qu’il s’est frotté à la bonne école en jouant avec Ventura, de Funès, ou Meurisse, mais c’est une autre histoire.
Sculpteur métallier, Michel Duplaix nous abreuve à la fontaine des émotions brutes et sans concession. Comme enfouis au fond de lui, des émois d’un autre temps font désormais surface en des structures où la déchirure, la morsure, et la torsion sont des réflexes de communications qu’il s’autorise enfin, comme pour mieux se dévoiler. Dans sa progression, il arme ses sculptures d’arabesques agressives dont il faut s’écarter pour mieux recevoir le message. Ou bien il façonne des pointes acérées qui dépassent le cadre afin d’exploser les normes définies ou encore déchirer l’autre pour ne pas tomber dans l’oubli.
Comme si l’aventure de la rhétorique ne s’arrêtait pas là, les bronzes de Duplaix arborent des faciès où la bouche reste ouverte dans un cri de contestation primaire et vital en défense contre l'emprise d'un monde extérieur qui vient bousculer le serein espace.
Dans une reconversion totale, Michel a su employer un autre discours, une autre écriture pour entretenir avec ses semblables une communication efficace et durable. Ses multiples expositions artistiques le placent au centre des événements parisiens. Michel Duplaix travaille avec les Artistes Français, et il est à signaler, qu’en octobre 2011, il obtenait le prix de sculpture sur le Salon de Châtillon (92).
Un artiste au langage brut qui sait nous surprendre.

Filmographie

La filmographie de Michel Duplaix est disponible sur le site les gens du cinéma ainsi que sur l'IMDb.